Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères (8 Décembre 2017)

La France condamne avec la plus grande fermeté l’attaque sans précédent depuis le déploiement de la MONUSCO, qui s’est déroulée le 7 décembre en République démocratique du Congo à Semuliki, dans la province du Nord-Kivu. Selon un premier bilan, celle-ci a coûté la vie à 14 casques bleus tanzaniens de la mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), en a blessé 53 autres et a entrainé la mort de 5 membres des forces armées congolaises.

La France présente ses condoléances aux familles des victimes, aux autorités tanzaniennes et congolaises, ainsi qu’aux Nations unies. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

La France appelle les autorités congolaises à ce que toute la lumière soit faite sur cette attaque, afin que les responsables en répondent devant la justice. Cet acte odieux et lâche, perpétré contre des femmes et des hommes engagés au service de la paix, constitue un crime de guerre et ne doit en aucun cas rester impuni.

La France réitère son plein soutien à l’action de la MONUSCO et de ses contingents.

Dernière modification : 13/12/2017

Haut de page