Déclaration du Président Emmanuel Macron au cours d’une interview donnée à RFI et France 24 (Abidjan, le 29/11/2017)

Au cours d’une interview menée le 29 Novembre 2017 à Abidjan par France 2 et RFI à l’occasion du Ve sommet Union africaine-Union européenne, le président Emmanuel Macron a répondu à la question suivante concernant les élections en République Démocratique du Congo :

RFI et France 24 : Oui, mais tout de même, au Congo-Kinshasa, ça fait déjà un an que le président a terminé son mandat. C’est encore repoussé à l’année prochaine.

Le président Emmanuel Macron : Je vous confirme que nous avons eu des interactions. Je veux que ce soit efficace. Je ne veux pas donner des leçons sur RFI et France 24, à la fois pour me faire plaisir ou faire plaisir à nos auditeurs. Donc, j’ai conduit plusieurs démarches pour demander au président de procéder aux élections, comme il s’y était engagé et comme c’était prévu. Et j’ai eu plusieurs contacts, en particulier celui que vous avez évoqué aujourd’hui avec beaucoup de sagacité, comme avec l’Union africaine, le président actuel comme le président à venir, pour qu’une discussion dans le cadre de l’Union africaine – qui, je pense, est le bon forum – puisse se tenir, afin que nous ayons en 2018 des élections dans le cadre constitutionnellement prévu.

Dernière modification : 18/12/2017

Haut de page