Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et du Développement internantional du 1er décembre

« République démocratique du Congo - Attaque meurtrière au Nord-Kivu (30 novembre 2015)

La France condamne l’attaque perpétrée le 30 novembre aux alentours d’Eringeti (Nord-Kivu), qui a fait de nombreuses victimes civiles et militaires, dont un casque bleu de la mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes ainsi qu’aux autorités de la République démocratique du Congo et du Malawi, pays dont provenait le casque bleu tué. Les auteurs de cette attaque devront être traduits en justice.

Ce drame, qui fait suite à une série d’attaques meurtrières dans la région de Beni, souligne l’urgence d’une action résolue et coordonnée de l’armée congolaise et de la MONUSCO pour ramener la sécurité dans les Kivus. Nous saluons l’engagement des casques bleus de la MONUSCO au service du maintien de la paix, de la protection des civils et de la lutte contre les groupes armés dans cette région. »

Dernière modification : 01/12/2015

Haut de page