Fiche sur l’action humanitaire

1. Stratégie de l’aide humanitaire en RDC

La priorité de l’action humanitaire de la France en RDC reste concentrée sur l’assistance alimentaire. Cette stratégie est centrée sur la protection des moyens d’existence et l’amélioration de la capacité productive du pays tout en renforçant sa résistance aux chocs .

Nous intervenons également dans le domaine de la protection et de la santé.

2. L’aide alimentaire d’urgence en 2012

Au 1er semestre 2012, 19 250 personnes vivant en milieu rural dans les provinces orientale (Faradje) et de l’Equateur (Bomongo et Bikoro) bénéficient de cette aide. On retrouve parmi ces bénéficiaires 13 925 personnes déplacées et rapatriées et 5 325 populations hôtes.

Ces projets sont mis en oeuvre par le PAM (à Bikoro, dans la province de l’Equateur), l’ONG PU-AMI (à Bomongo, dans la province de l’Equateur) et l’ONG Solidarités (Faradje, dans la province orientale). Cela représente un engagement financier de 2M€.


L’engagement français en RDC, dans le cadre de l’aide alimentaire, s’élève depuis 2008 à 17 150 000€.

3. La protection de l’enfance

  • La protection et la réinsertion des enfants affectés par les conflits : cela a permis la réinsertion de 37 077 enfants, un soutien à la production agricole de 1 000 ménages accueillant des enfants sortis des forces et groupes armés, la production d’études sur le recrutement et l’utilisation d’enfants par des groupes armés et le renforcement des capacités des ONGs nationales. 1 640 000€ sont consacrés à ces actions.
  • La protection et la réinsertion des « enfants en situation de rue » : en concertation avec les autorités congolaises nous sommes financeront des projets de réinsertion socioprofessionnels dans la ville de Kinshasa sur la période 2012 - 2014 . 500 000€ seront alloués à ces projets.

4. L’aide au retour des réfugiés de RDC

300 000€ ont été alloués au HCR pour financer les opérations de rapatriement des réfugiés de RDC présents au Congo vers la province de l’Equateur.

5. La santé

Nous intervenons à travers notamment l’appui apporté par l’AFD à la réduction de la mortalité infantile et maternelle, nos contributions au fonds mondial, la réhabilitation /équipement de centres de santé dans les Kivu (l’hôpital provincial général de Bukavu et l’hôpital général de référence de Panzi).

Ces interventions représentent un engagement financier de 1 200 000€.

Dernière modification : 25/06/2012

Haut de page