Financement du Fonds mondial en faveur de la RDC

Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, était en visite en République démocratique du Congo du les 4, 5 et 5 février 2020, en compagnie de Stéphanie Seydoux, ambassadrice française pour la Santé mondiale.

JPEG

Cette mission conjointe fait suite de la 6ème conférence de reconstitution du Fonds mondial tenue à Lyon en octobre 2019 qui a permis, sous le l’impulsion du président de la République française, de mobiliser 14 milliards USD en faveur de la Santé mondiale, pour les 3 prochaines années. A ce jour, jamais une somme aussi importante n’avait été affiliée à la Santé mondiale. Cette opération a permis à la République démocratique du Congo de bénéficier d’un nouveau financement d’au moins 645 millions USD pour la période 2021-2023. Pour rappel, la France est le deuxième contributeur historique au Fonds mondial.

Cette mission de haut-niveau a été l’occasion d’échanger avec les bénéficiaires du Fonds Mondial dans des centres de santé, sites de prise en charge communautaire et cliniques juridiques de la province du Kongo central.

La délégation a également fait un point de situation avec le Docteur Eteni Longondo, ministre congolais de la Santé qui a transmis les orientations prioritaires que son département souhaite donner à la future subvention du Fonds mondial.

Monsieur Sands et Madame Seydoux, accompagnés notamment des ambassadeurs de France et de l’Union européenne, ont également eu l’opportunité de s’entretenir avec le président Tshisekedi qui a rappelé l’importance de cette contribution du Fonds mondial, dans le contexte du chantier prioritaire ouvert pour parvenir à une couverture sanitaire universelle.

PDF - 251.9 ko
Communiqué de presse- Financement du Fonds mondial en faveur de la RDC
(PDF - 251.9 ko)

Dernière modification : 23/05/2020

Haut de page