L’Agence Française de Développement (AFD)

PNGBanque publique et solidaire, l’AFD est l’acteur central de la politique de développement française. Elle s’engage sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans les pays en développement, émergents et l’Outre-mer.
Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, formation-, l’AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, un monde en commun. Son action s’inscrit pleinement dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD).
Présente dans 108 pays via un réseau de 85 agences, l’AFD finance, suit et accompagne aujourd’hui plus de 2500 projets de développement.
En 2017, l’AFD a consacré 10,3 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

Pour en savoir plus : www.afd.fr

L’AFD en République Démocratique du Congo : des instruments diversifiés au service du développement du pays

JPEG
Présente depuis 1976, l’AFD est l’un des principaux partenaires des autorités locales. Elle accompagne par le biais de dons, de prêts ou de garanties bancaires, les acteurs publics et privés.
Fin 2017, l’AFD gère un encours de près de 130 M€ de financements répartis sur 14 projets.
L’AFD concentre son action sur les axes prioritaires suivants :
-  Réduire les inégalités sociales et territoriales en particulier dans l’accès à une éducation de qualité, l’aménagement urbain, la desserte en eau potable et l’assainissement en milieu urbain.
-  Renforcer le capital humain spécifiquement dans la formation professionnelle adaptée aux besoins des acteurs économiques.
-  Dynamiser le développement des entreprises créatrices d’emplois notamment dans l’appui au secteur privé, l’exploitation durable des ressources naturelles, l’inclusion financière et le renforcement des capacités des opérateurs privés.
-  Appuyer l’émergence d’une gouvernance financière plus efficace.
-  Soutenir le développement d’un Etat de Droit.

JPEG

Pour en savoir plus : http://rdc.afd.fr

PROPARCO : le Financement du secteur privé

PNGFiliale de l’Agence Française de Développement (AFD) dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis 40 ans en faveur du développement durable.
Présente dans 80 pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine ou encore du Moyen-Orient, elle participe au financement et à l’accompagnement d’entreprises et d’institutions financières.
Proparco figure aujourd’hui parmi les principales institutions européennes de financement du développement, avec lesquelles elle réalise de nombreuses opérations conjointes. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l’agro-industrie, la finance, la santé, l’éducation… Ses interventions participent à la création d’emplois, la fourniture de biens et de services essentiels, et plus largement à la réduction de la pauvreté et la lutte contre le changement climatique.
Au-delà des financements, le rôle de Proparco est d’encourager l’émergence d’acteurs économiques et financiers responsables et innovants dans les pays en développement et émergents. Elle accompagne ainsi ses clients vers de meilleures performances en matière environnementale, sociale et de gouvernance.
Pour réaliser sa mission, Proparco s’appuie sur une gouvernance plurielle. Aux côtés de l’AFD, son actionnaire majoritaire, elle réunit des institutions financières publiques et privées françaises, africaines et latino-américaines, des sociétés de services, des industriels actifs dans ses pays d’intervention, ainsi que des fonds et fondations éthiques.
En 2017, Proparco a consacré 1,375 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

Pour en savoir plus : www.proparco.fr

Le FFEM - Fonds Français pour l’Environnement Mondial

PNGLe Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) est un instrument financier de la politique française de coopération et de développement, dédié à la protection de l’environnement. Sa mission est de cofinancer des projets à forte composante environnementale, dans les pays en développement et émergents. L’AFD en assure le secrétariat.
Depuis 1994, il intervient dans six domaines de l’environnement mondial : biodiversité, changement climatique, eaux internationales, dégradation des terres, polluants chimiques, couche d’ozone stratosphérique.
Son pilotage est assuré par cinq ministères (économie et finances, affaires étrangères, environnement, recherche, agriculture) et l’Agence Française de Développement (AFD). Son secrétariat et sa gestion financière sont confiés à l’AFD.
En RDC, plusieurs projets sont mis en œuvre dans le cadre de ce Fonds, notamment :
-  Dans le bassin du Congo, un projet multi-pays pour la contribution au développement durable du bassin en développant une politique de Gestion Intégrée des Ressources en Eau fondée sur la connaissance des ressources en eau et l’aide aux décisions d’aménagement et de gestion des eaux ;
-  Dans les régions de Basankusu et de Bolomba (ex province de l’Equateur), un projet avec comme objectif de contribuer à une conservation participative et intégrée des espèces fauniques et plus particulièrement des bonobos des écosystèmes ;
-  Dans le Parc National de Virunga, un appui à la gestion durable, concertée et inclusive des écosystèmes du Parc ;
-  Un soutien à la consolidation de la conservation des Bonobos dans le territoire de Bolobo ;
-  Une contribution à l’amélioration de la gestion durable de la ressource halieutique du lac Edouard ainsi que de la gouvernance territoriale au sein de cet espace.

Pour en savoir plus : www.ffem.fr

LE CAMPUS DE DEVELOPPEMENT DE L’AFD (VAL, ex CEFEB)

Par ses expériences du terrain et ses programmes de recherche, l’AFD produit de nombreux savoirs et savoir-faire. Ils lui servent à améliorer l’impact de ses projets. Ils peuvent aussi être utiles pour ses partenaires. C’est pourquoi, depuis 1963, le groupe prolonge son aide au développement par des formations qui, en renforçant les compétences des individus et des organisations, leur donnent les moyens d’agir.
Le Campus du développement de l’AFD propose un catalogue de formations adossé aux grands enjeux du développement. Il s’adresse en priorité aux maîtres d’ouvrage et aux partenaires de l’AFD, mais aussi aux professionnels du développement, aux décideurs, aux chercheurs et aux partenaires au sens large.
S’il propose une programmation annuelle et récurrente de formation, le Campus peut aussi être saisi par des partenaires pour construire des formats pédagogiques sur mesure, visant par exemple à accompagner la mise en œuvre d’un projet donné ou à soutenir l’amorce d’un dialogue opérationnel (au lancement d’une première intervention dans un pays, par exemple).
Le Campus propose plusieurs typologies de formation, utilisables seules ou de manière combinée.
En RDC, une cinquantaine de cadres ont bénéficié des formations du Campus de développement de l’AFD Ces personnes sont venues des diverses structures notamment : la SOFIDE, la Direction Générale des Impôts, la REGIDESO, la SNEL, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), la Société Internationale d’Electricité des pays des Grands Lacs (SINELAC), la Société Générale de Surveillance (SGS) et le Ministère des Finances.

CONTACTER L’AFD à KINSHASA

Adresse :

N° 17, avenue du Comité Urbain

Commune de la Gombe

Ville de Kinshasa

Tél : (243) 09 98 68 25 98

Fax : (243) 09 99 97 53 81

Internet :

AFDKinshasa@afd.fr

http://www.afd.fr

Horaires d’ouverture :

Du lundi au jeudi de 8h30 à 13h et de 14h à 17h30

et le vendredi de 8h à 14h

Directeur Agence de Kinshasa :

Didier GREBERT

JPEG

Dernière modification : 09/04/2018

Haut de page