La France aux côtés de la RDC dans la lutte contre le covid-19 Annonce d’une aide d’urgence de 5 M€

Dans les moments difficiles que vit la population congolaise, la solidarité doit prévaloir ; elle contribue à la résilience de la société. L’ambassade de France en RD Congo participe à cet effort collectif et mobilise, avec le soutien du Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Agence française de développement, une aide d’urgence de 5 millions d’euros. Elle va en outre accélérer et renforcer ses programmes d’appui au système de santé et au tissu économique.

« La France se mobilise dans l’urgence, à l’instar d’autres partenaires de la RDC, européens et internationaux, et malgré les contraintes liées à l’épidémie qui sévit en Europe », a déclaré l’ambassadeur de France François Pujolas. « Nous voulons être aux côtés des Congolais, pour aider en urgence à faire face à l’épidémie, en réorientant certaines dépenses de coopération, mais aussi en anticipant sur la nécessité de préserver le tissu économique et social  », a-t-il poursuivi.

Une aide d’urgence de 5 millions d’euros

L’ambassade de France annoncera dans les prochains jours, conjointement avec le professeur Jean-Jacques Muyembe, un soutien à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) pour renforcer ses capacités de diagnostic du Covid-19. Par ailleurs, un laboratoire hautement spécialisé, fourni par la Fondation Mérieux à l’INRB, doit être prochainement mis en fonctionnement à Goma, pour décentraliser la réalisation des tests de confirmation du Covid-19.

Également en urgence, la Croix-Rouge française, avec le soutien de l’ambassade de France, interviendra dans les structures kinoises de prise en charge des malades pour y renforcer la prévention et le contrôle des infections, en particulier dans les hôpitaux de la capitale désignés pour recevoir des patients atteints par le Covid 19. A l’Est, où l’épidémie commence à s’implanter, le Club RFI de Goma mène déjà des actions de sensibilisation sur la prévention du Covid 19 qui seront renforcées. D’autres projets de sensibilisation, de prévention et de contrôle des infections, et d’accès à l’eau seront très prochainement lancés avec le soutien de la France, à travers des opérateurs comme Expertise France ou l’ONG Solidarités International.

Enfin, un financement exceptionnel de 2 M€ sera alloué dans quelques jours pour soutenir l’hôpital de Monkole et la Plateforme hospitalière, établissements de référence dans la lutte contre le covid-19, notamment dans leurs besoins en équipements et fournitures.

Au total, c’est une enveloppe de plus de 5 M€ (5,5 M$) qui doit permettre d’intervenir en urgence sur cette crise sanitaire.

L’accélération de la mise en œuvre de la feuille de route franco-congolaise de lutte contre les épidémies

En parallèle, les actions de moyen terme, inscrites dans la feuille de route franco-congolaise de lutte contre les épidémies adoptée lors de la rencontre entre les présidents Tshisekedi et Macron le 13 novembre dernier, ne sont pas interrompues. A l’Est, l’Agence française de développement va appuyer à partir de cette année deux zones de santé de Goma (9 M€) et apportera un soutien de moyen terme (3 ans – 6 M€) à des ONG opérant dans le Nork-Kivu dans la lutte contre les effets sanitaires, économiques et sociaux des épidémies. A Kinshasa, le projet PROMEKIN II (15 M€) sera accéléré pour démarrer très prochainement dans les zones de santé de Kingasani et Binza Météo, en incluant des activités de lutte contre le Covid-19.

Ces actions structurantes sont cohérentes avec le renforcement des structures de soin prévu dans le cadre du Plan national de riposte au Covid-19. Les hôpitaux, les centres de santé mais également les autorités sanitaires sont au cœur de cette stratégie.

Un soutien au tissu économique congolais

Afin de contribuer à la consolidation du tissu productif, rendue plus que jamais nécessaire par la crise du Covid-19, le groupe de l’Agence française de développement (AFD) va appuyer deux institutions au service de la microfinance et des très petites, petites et moyennes entreprises (TPE) :

  • Proparco, filiale de l’AFD dédiée au secteur privé, a signé le 10 mars dernier une ligne de financement de 2,8 M€ (3 M$) afin d’appuyer les TPE, confrontées plus que jamais à des difficultés de trésorerie et des contraintes sur leurs investissements.
  • L’AFD a accordé au fonds pour l’inclusion financière FPM ASBL une subvention de 5 M€ destinée à soutenir les institutions de microfinance qui sont des interlocuteurs privilégiés pour les microentrepreneurs et les personnes n’ayant pas accès au secteur bancaire.

La pandémie actuelle de covid-19 est un fléau de portée internationale. « Nous ne pourrons relever ce défi qu’ensemble. Et c’est dans cette action commune que notre partenariat montrera toute sa vigueur et toute son utilité  », a indiqué l’ambassadeur de France.

PDF - 319.1 ko
Communiqué de presse- La France aux côtés de la RDC dans la lutte contre le covid-19 Annonce d’une aide d’urgence de 5 M€
(PDF - 319.1 ko)

Dernière modification : 21/05/2020

Haut de page