La nationalité congolaise

La nationalité zaïroise est une et exclusive. Ce principe est affirmé à l’article 11 de l’a Constitution. Il n’est donc pas permis de détenir la nationalité zaïroise concurremment avec toute autre nationalité (référence : code de la famillle – Livre 1 – Paragraphe 1).

En conséquence, tout ressortissant congolais qui acquiert une nationalité étrangère est susceptible de perdre la nationalité congolaise.

Les enfants nés d’un couple franco-congolais sont français selon la loi française.

Dernière modification : 14/01/2015

Haut de page