Nouvelle épidémie de maladie à virus Ebola dans la province du Nord-Kivu

Depuis le 1er aout 2018, une épidémie de maladie à virus Ebola, la 10ème en RDC depuis 1976, a été déclarée dans la province du Nord-Kivu. Les cas sont principalement localisés dans la zone de santé de Mabalako (ville de Mangina), à 30km à l’Ouest de Beni. La ville de Beni est également touchée, dans une moindre mesure. D’autres cas ont été signalés d’autres zones de santé, mais ne sont pas confirmés. A ce stade, la probabilité pour que l’épidémie atteigne Kinshasa est très faible.

Le gouvernement congolais, l’OMS, ainsi que tous les acteurs sur le terrain sont engagés dans un plan de réponse ayant pour but d’apporter l’assistance médicale nécessaire sur la zone, et d’éviter la propagation de l’épidémie aux autres provinces de la RDC et aux pays voisins. Des mesures de surveillance seront probablement activées pour les passagers aux aéroports de Beni et Goma : prise de température, désinfection des pieds et lavage des mains. Des surveillances sont organisées à différents points de passage, notamment les postes-frontière avec l’Ouganda et le Rwanda.

L’Ambassade de France suit au jour le jour l’évolution de la situation, en liaison avec le ministère congolais de la santé, l’OMS, les acteurs humanitaires, ses partenaires européens, et, à Paris, avec le Centre de Crise du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

La desserte de Kinshasa par Air France et les autres compagnies aériennes est régulièrement assurée.

Conseils pratiques et recommandations  :
• se tenir régulièrement informé de l’évolution de l’épidémie en consultant le site de l’OMS http://www.who.int/csr/disease/ebola/fr/
http://www.who.int/fr/news-room/fac...
• respecter systématiquement les règles d’hygiène exposées dans le lien suivant : http://social-sante.gouv.fr/soins-e... ;
• sauf nécessité, ne pas se déplacer dans la province du Nord-Kivu, qui se trouve déjà en zone rouge sécuritaire (sauf la ville de Goma, zone orange) ;
• éviter les lieux et les événements à forte densité de population (marchés, stades, etc…) ;
• ne pas consommer ni manipuler de viande de brousse ;
• se laver les mains fréquemment au savon ou avec les solutions de lavage des mains hydro-alcoolique ;
• éviter les contacts directs avec les secrétions des malades ayant une forte fièvre, ou des troubles digestifs, ou des hémorragies extériorisées par la bouche, le nez, ou les selles ;
en cas d’apparition brutale de fièvre, appeler en priorité l’Ambassade de France au +243 815 559 999 ou le numéro vert mis en place par le Ministère de la Santé congolais au +243 47 22 22, qui vous orienteront dans les démarches à effectuer.

Dernière modification : 14/08/2018

Haut de page