Première cérémonie d’hommage de la nation aux victimes d’attentats en France et aux victimes françaises d’attentats commis à l’étranger

JPEG

La première cérémonie d’hommage de la nation aux victimes d’attentats en France et aux victimes françaises d’attentats commis à l’étranger, s’est tenue le 11 mars 2020, à l’ambassade de France à Kinshasa.

Symboliquement, cette cérémonie aura lieu tous les ans, le 11 mars, journée européenne des victimes du terrorisme.

Durant son allocution, François Pujolas, ambassadeur de France en RDC, a rappelé que « L’hommage rendu aujourd’hui dans les différentes communes de France est indispensable pour ne pas oublier et témoigner de notre volonté de lutter contre ce fléau international qui sévit sur notre territoire national où à l’étranger  » et que « nos forces de Défense et de Sécurité sont engagés quotidiennement dans le lutte contre le terrorisme  ». Il a fait plus largement référence à la solidarité nécessaire entre tous ceux qui luttent contre ce fléau et au soutien que la France souhaite apporter à la stabilisation de la République démocratique du Congo, à l’Est du pays.

Dernière modification : 13/03/2020

Haut de page