Projet de renforcement des capacités juridiques des femmes entrepreneures

La France appuie depuis 2014 des sessions de formation en droit OHADA en direction des femmes entrepreneures via l’Association pour l’Efficacité du Droit et de la Justice dans l’espace de l’OHADA (AEDJ). Pour cette fin d’année 2017, des sessions ont eu lieu à Matadi (du 30 novembre au 2 décembre), à Kinshasa (du 7 au 9 décembre) et se poursuivent à Goma (du 14 au 16 décembre) puis à Likasi (du 18 au 20 décembre).

Monsieur Gauthier LEPRETRE, attaché de coopération gouvernance de l’Ambassade de France, est d’ailleurs venu remettre les attestations de participation aux femmes entrepreneures de Kinshasa le 9 décembre au Centre Béthanie.

JPEG - 2.3 Mo
Remise de l’attestation de participation

Pour rappel, l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) est une organisation intergouvernementale d’intégration juridique. Instituée en 1993, cette organisation regroupe à ce jour 17 pays africains et reste ouverte à tout État membre de l’Union africaine, voire à tout État non-membre de l’Union africaine qui serait invité à y adhérer du commun accord des États membres.

JPEG - 800.2 ko
Une candidate satisfaite de la formation

Ces formations ont permis aux femmes entrepreneures d’approfondir leur maitrise juridique, de se préparer à un passage vers l’économie formelle tout en tissant des liens étroits avec les tribunaux de commerce et les organisations professionnelles.

Dernière modification : 14/12/2017

Haut de page