RDC - Décès des deux experts des Nations unies disparus dans le Kasaï - Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international (Paris, 29 mars 2017)

J’ai appris avec une profonde tristesse le décès des deux experts des Nations unies disparus en République démocratique du Congo, dans la province du Kasaï central, le 12 mars 2017.

Je tiens à saluer la mémoire de Michael Sharp et Zaida Catalan, qui ont été tués alors qu’ils travaillaient au service de la paix et de la sécurité en République démocratique du Congo. À leurs familles et à leurs proches, je présente les sincères condoléances de la France. J’ai fait part de ma sympathie au Secrétaire général des Nations unies, M. Antonio Guterres, à l’occasion de l’entretien téléphonique que nous avons eu hier.

La France appelle à ce que toute la lumière soit faite sur ce très grave évènement, afin que les responsables soient identifiés et traduits devant la justice.
La France rappelle son plein soutien au groupe d’experts des Nations unies sur la République démocratique du Congo, dont les membres assurent une mission essentielle. Elle réitère sa condamnation des violences meurtrières et des atteintes aux droits de l’Homme observées dans la région du Kasaï au cours des derniers mois.

Dernière modification : 30/03/2017

Haut de page